Propriétaire, locataire, la taxe d’habitation est due sur votre habitation principale et votre éventuelle résidence secondaire. La promesse du Président Macron d’exonérer 80 % des ménages de la taxe d’habitation va vraisemblablement entrer en vigueur en 2018.

Serez-vous exonéré en 2018 ?

La suppression de la taxe d’habitation consistera en un dégrèvement progressif pour les foyers concernés jusqu’à une sortie totale de l’impôt en 2020, à raison d’un tiers par an. En 2018, la baisse de la taxe sera donc d’un tiers. Pour bénéficier de cette mesure dès 2018, vos ressources fiscales ne doivent pas dépasser 20 000 € par part de quotient familial.

Calcul de la taxe d’habitation

La taxe d’habitation est calculée annuellement, selon votre situation au 1er janvier de l’année d’imposition. Cela signifie que si vous avez déménagé au cours de l’année au titre de laquelle l’imposition est établie, c’est à votre adresse au 1er janvier que sera calculée votre taxe d’habitation. Cette dernière prend en compte la valeur locative nette de l’habitation, c’est-à-dire la valeur locative cadastrale de l’habitation et de ses dépendances après abattements. Le montant de la taxe d’habitation est calculé en multipliant la valeur locative nette par les taux d’impositions déterminés par les collectivités territoriales. Ces derniers sont actualisés chaque année.